Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Vous êtes ici

Livebox Mini - premières photos

Echos du Net a eu la chance d'apporcher une Livebox Mini 1.2. Orange. Cette nouvelle version de la Livebox est disponible en région Aquitaine principalement, pour un test grandeur nature.

Livebox Mini 1.2 (à gauche) et Livebox 1.1 (à droite)(C) Rapho - France Telecom

On ne change pas une équipe qui gagne. La Livebox 1.2 est construite par les deux mêmes constructeurs que les versions précédentes, Sagem Communications et Thomson (qui a acheté Inventel). La Livebox Mini possède les mêmes fonctionnalités que ses ancêtres à l'exception de la connexion Bluetooth qui a été retirée car devenue inutile avec l'arrêt du service Transfert Photo.

En dehors de l'ergonomie spécifique, la Livebox Mini diffère peu de ses soeurs.


Livebox Mini Thomson (à gauche) et Livebox Mini Sagem (à droite) (C) Benoit SALLES - Baptiste BILLY

Premier constat, la Livebox Mini possède 6 diodes au lieu de 5 : un voyant permet de vérifier si la Livebox est allumée ou non. On retrouve les diodes présentes sur les anciens modems, mais dans un ordre différent et une nouvelle signalétique : Internet (@), Téléphonie (téléphone), Activité Réseau (symbole d'un réseau de 3 ordinateurs), WiFi ( ((i)) ) et d'alerte (->D). Les boutons 1 et 2 de la Livebox Thomson/Inventel ont disparu de l'arrière pour se retrouver avec les ports Ethernet et le port USB. Le bouton REG de la Livebox Sagem devient plus visible.


Livebox Mini Thomson (à gauche) et Livebox Mini Sagem (à droite) (C) Benoit SALLES - Baptiste BILLY

Chose intéressante, les ports Ethernet et la prise USB intervertissent leurs places avec le port VoIP, l'entrée de l'alimentation et le branchement de la ligne ADSL sur le côté et le bas de la Livebox.


Livebox Mini Thomson (à gauche) et Livebox Mini Sagem (à droite) (C) Benoit SALLES - Baptiste BILLY

Le port Téléphonie Illimité utilise le RJ45 à la place du RJ11.

Au niveau de l'interface de la Livebox, les 2 modèles utilisent le même système de paramétrage. Orange, Sagem et Thomson se sont réellement concertés sur ce point d'ergonomie : le paramétrage des Livebox Mini est un melting-pot des avantages et des défauts de l'interface des 2 modèles des générations précédentes.

De la Livebox Thomson/Inventel, elle reprend sa page de garde tout en y ajoutant la possibilité de voir les ordinateurs enregistrés et/ou connectés sur le réseau de la LIvebox (en USB, en Ethernet et en WiFi) avec leur nom, si l'ordinateur possède un nom.


(C) Francis FAURT

Pour la partie configuration, il faudra fournir le login et le mot de passe.


(C) Francis FAURT

Une fois à l'intérieur, l'utilisateur aura accès à l'ensemble des paramétrages et configuration de la Livebox (équipements - ordinateurs, téléphonie, TV,... -, sécurité - pare-feu -, connexion sans fil - SSID, clé WEP/WPA/WPA2,... - et paramétrage avancé) ainsi qu'aux informations de la Livebox.

Sur les informations de la Livebox, la Livebox mini hérite de l'organisation de la Livebox Thomson (un système d'onglet remplace les liens sur la même page) et des informations exhaustives de la Livebox Sagem (Erreurs CRC, Nombre HEC, nombre de tentatives de connexions,...)


(C) Francis FAURT

Pour l'instant, Orange n'a pas donné de date pour le lancement. Elle est actuellement distribuée par les agences France Telecom d'Aquitaine tandis que dans les autres régions elle est distribuée au compte-gouttes (des Livebox Mini ont été signalées en Poitou-Charente, en Limousin et en Languedoc-Roussillon). La Livebox Mini semble avoir encore quelques problèmes et Orange ne veut pas la lancer en l'état actuel.

Petite devinette : dans les captures d'écran, essayer de trouver les petits problèmes qui feraient pâlir les tests d'éligibilité. Les réponses devront être mises dans les commentaires.

Source : Echos du Net


Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :