Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Vous êtes ici

[Brève] Le Ministère de l'Interieur ne prendra pas en compte le bug d'Orange

head

Suite au bug d'Orange, le Ministère de l'Intérieur annonce ne pas prendre en compte les données enregistrées dans ses statistiques pendant l'incident.

Lundi matin, les DNS d'Orange ont redirigé des sites de Google.fr, Wikipedia Fr et OVH (ndr : notre hébergeur) vers la page du Ministère de l'Intérieur concernant les sites à caractère terroriste. Cette dernière fait partie des pages de blocage du ministère.

Les pages de blocage du Ministère enregistrent les adresses IP qui les ont consultées. Le Ministère annonce "l'effacement définitif des adresses IP collectées lors des consultations redirigées, pour la plage horaire au cours de laquelle l'incident s'est produit". Les IP des abonnés Orange ayant tenté d'accéder à Google, Wikipedia et OVH (mais pas que) durant l'incident ne seront donc pas prises en compte dans les traitements du Ministère de l'Intérieur.

Si l'existence de ces pages et le blocage des domaines liés par le Ministère de l'Intérieur sont une conséquence de la loi sur le terrorisme, la collecte des adresses IP ayant consulté les pages risque de poser problème, vu que le Ministère n'indique pas la finalité du traitement.


Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :