Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Vous êtes ici

France Telecom lance une démarche auprès de TeliaSonera, ce dernier refuse

Nous vous avions annoncé que France Telecom cherchait à lever 10 milliards d'euro en vue d'une acquisition restée secrête. Des information laissaient à penser qu'il s'agirait de financer une offre sur l'opérateur Scandinave TeliaSonera. France Telecom avait fait le tour de cinq banque. Aujourd'hui l'opérateur historique a publié un communiqué selon lequel il dit avoir engagé une démarche amicale auprès de TeliaSonera en vu d'un rapprochement, tout en précisant qu'il ne s'agit pas de l'annonce d'une OPA. TeliaSonera n'a pas tardé à répondre : c'est non !

France Télécom précise qu'il ne s'agit pas d'une offre au sens de l'article II.4 du règlement OPA de la bourse de Stockholm. France Telecom aimerait un rapprochement entre les deux groupes, sur une base amicale. Ce rapprochement permettrait aux deux groupes de donner naissance au quatrième opérateur mondial de télécommunication, er représenterait un total de 237 millions de client de par le monde. Un tel rapprochement permettrait au groupe ainsi formé d'être présent dans 30 pays, dont 21 en position de leader.

Les synergies entre les deux groupes permettrait également de réaliser des économies d'échelle et d'un pouvoir de négociation plus important pour les investissements réseau, les dépenses informatiques, la R&D etc... France Telecom estime pouvoir atteindre 70% d'économies en 2011.

L'offre de France Telecom était composé d'une partie d'échange d'action sur la base de 3 actions France Telecom pour 11 actions TeliaSonera et une partie en achat d'action au prix de 63 couronnes suédoises par action. Le cours d'ouverture de l'action TeliaSonera est de 56,75 couronnes. L'opération de France Telecom évalue TeliaSonera à 283 milliards de couronnes, soit 30 milliards d'euros.

Le conseil d'administration de TeliaSonera a rejeté la proposition de l'opérateur français. L'opération sous-évaluerait le potentiel de TeliaSonera. "Telianera est une entreprise forte disposant d'excellentes perspectives de croissance sur une base indépendante", souligne Tom von Weymarn, le président du conseil d'administration de l'opérateur fino-suédois.


status == 1): ?>