Suicides chez Orange: la CFDT accuse le management

Box Internet - Mobile

Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Contactez-nous au 09 87 67 93 84 (lundi-vendredi 8h-minuit ; samedi 9h30-18h30 ; dimanche 9h-17h) ou déposez une demande de rappel gratuit.

Annonce

Box Internet - Mobile

Vous souhaitez changer de forfait internet ou mobile ? Contactez-nous au 09 87 67 93 84 (lundi-vendredi 8h-minuit ; samedi 9h30-18h30 ; dimanche 9h-17h) ou déposez une demande de rappel gratuit.

France Telecom comptabilise 22 suicides depuis le début de l'année. Le syndicat CFDT met en lien direct le récent suicide d'un salarié de l'opérateur à Lanion avec les méthodes de management pratiquées. Marié, 3 enfants, Michel (le nom est gardé secret) était technicien au centre de recherche Orange Labs de Lanion et également syndicaliste CFDT. Il s'est suicidé dans la nuit du 29 au 30 août sans laisser de message. "Pour des raisons que le CHSCT tentera de déterminer, il était isolé dans son environnement professionnel depuis plusieurs mois. La seule action de sa ligne hiérarchique, connue par la CFDT, a été de lui fixer un objectif d'amélioration de son comportement dans le cadre des entretiens individuels", indique le communiqué de la CFDT 3C. "Début juillet 2009, Michel a été convoqué" pour "une demande d'explications suite à une accusation anonyme sans preuves", ajoute le communiqué. Le même mois, "l'ensemble de ces faits dans l'entreprise ont amené Michel, en état de souffrance, à consulter le médecin du travail sur le site". Les délégués CFDT "sont intervenus pour l'assister" en septembre 2008 puis lors de "l'entretien de début juillet 2009", ajoute le texte. "On fait un lien direct entre le suicide et les méthodes de management de l'entreprise, la raison principale du décès est celle-là", a dit à l'AFP Christian Wipliez, délégué CFDT, qui a rencontré la famille. C'est le "22ème suicide d'un salarié de France Télécom depuis février 2008 et le "troisième ou quatrième depuis le début de l'été", a précisé à l'AFP Pierre Dubois, délégué CFDT. Le DRH du groupe France Telecom, Olivier Barberot, fera jeudi devant un CNHSCT (Comité National de l'Hygiène, de la Sécurité et des Conditions de Travail)  "des propositions concrètes sur le stress au travail, dans le cadre des axes définis en commun avec les syndicats le 25 août", a annoncé France Télécom. Les 4 syndicats de France Telecom-Orange (CFDT, CGT, Sud et FO) ont déposé un préavis de grève pour le 10 septembre.

Commentaires