75% de la population couverte en 4G et 350 communes en FTTH

Le déploiement du très haut débit continue chez Orange. Orange annonce une couverture de 75% de la population en 4G et 350 communes en fibre optique FTTH.

Orange continue le déploiement de son réseau 4G et l'adapte à la 4G+. Avec plus de 7250 supports d'antennes-relais en service, Orange annonce avoir dépassé les 75 % de couverture de la France en 4G. L'opérateur prend la tête de la course au déploiement : Bouygues Telecom annonce encore 71% de la population depuis novembre dernier.

Carte du réseau mobile d'Orange

La couverture en 4G+ (jusqu'à 225 Mbps) se stabilise dans certaines agglomérations tandis que la couverture en H+ (jusquà 42 Mbps) se stabilise à 80% de la population. Orange a prévu d'ouvrir la 4G dans de nouvelles villes : Bergues et Bapaume.

Sur la fibre, Orange annonce couvrir plus de 350 communes en France métropolitaine. Durant le dernier semestre, la fibre d'Orange est disponible à Douai, Charleville-Mézières, Auxerre, Moulins, Manosque, Bastia, Blois et Lannion. Annoncé en juillet dernier, Evreux a disparu du déploiement tandis que Dax, Issoire, La Rochelle et La Roche-sur-Yon sont maintenant annoncées couvertes et éligibles.

Couverture Fibre en avril 2015

Dans ses prévisions, Blois reste encore au menu d'Orange dans son déploiement. Dunkerque, Arras, Châtellerault, Angoulêmes, Tarbes, Auch, Cahors, Rodez, Pamiers, Narbonne et Salon-en-Provence devraient ouvrir.

Dans un document fourni aux communes, Orange explique la différence entre quartiers couverts et quartiers éligibles. Pour chacun des lots, lorsqu'Orange raccorde son NRO jusqu'au point de mutualisation d'un quartier (PMZ), la carte d'Orange passe le quartier à l'orange. Cette phase dure entre 6 et 12 mois. A partir de cette première phase, Orange déploie la fibre optique jusqu'au point de branchement. Une fois le point raccordé, les (5) logements ou l'immeuble dépendants deviennent éligibles. Cette phase peut durer plusieurs semestres.

Commentaires